Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 16:06

Comment ne pas s’étonner de l‘inconstance des positions du candidat de l’UMP concernant l’avenir du système de santé de notre pays ?

Alors qu’il ne faisait plus aucune référence (étrangement…) à la franchise de soins, le 28 mars dernier, lors de la présentation à la presse de son programme présidentiel, Nicolas Sarkozy relance après coup et insidieusement l’idée de ce dispositif individualiste et brutal.

Après une série de contradictions, portant notamment sur le montant de ladite franchise non remboursée, passée en quelques semaines d’une centaine à une dizaine d’euros, voire à quelques centimes, ce revirement avec quatre franchises (examens biologiques, médicament, consultations et hôpital) est une contradiction de plus.

Le choix en faveur d’un tel dispositif représente une réelle menace pour notre assurance-maladie collective ! Les plus riches pourront sans mal se tourner vers les assurances privées alors que les plus pauvres n’auront d’autre choix que de repousser le plus possible le moment des soins, alimentant ainsi le recours aux services d’urgence, saturés et coûteux.

Si cela ne suffisait pas, on peut ajouter que la franchise «hôpital» se superposerait au forfait hospitalier, ce qui démontre bien l’extrémisme et l’aspect «usine à gaz» de la mesure.

Alors même que l’accès aux soins a connu une dégradation d’une ampleur impressionnante depuis cinq ans, le candidat Sarkozy s’obstine à développer l’exclusion des soins pour les moins favorisés comme mode de régulation des finances sociales. Cette attitude est déplorable et tout l’enjeu actuel vise, au contraire, à mener les réformes nécessaires pour conforter notre système de santé solidaire.

Il est impératif aujourd’hui de tout faire pour réduire l’inégalité d’accès aux soins. A ce titre, il est utile de rappeler qu’en 2007, 13% de la population renoncent d’ores et déjà à se soigner pour des raisons financières.

L’instauration d’une telle franchise est socialement injuste, économiquement inefficace et dangereuse pour la santé publique ! Elle est donc à proscrire.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Bonjour, rendez-vous sur mon nouveau site: www.alexandre-medvedowsky.com

Recherche