Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 03:11

On me questionne parfois sur mon histoire personnelle et mes origines. Les voici : mes racines sont aixoises et c’est sur ma terre natale et celle de mes ancêtres que j’ai voulu porter mon engagement politique.

 

Ma famille

 

Je suis né à Aix en Provence le 10 mai 1959. Je suis le troisième enfant de la famille, mon frère Antoine est médecin et ma sœur Catherine, commerçante.

 

Je suis le fils du Professeur Jean-Louis Medvedowsky, Cardiologue, médecin des hôpitaux, Chevalier de la Légion d’honneur et de l’Ordre National du Mérite et de Manon Medvedowsky, née Charpin.

Ma mère est issue d’une famille aixoise très ancienne, comptant, depuis plus de deux siècles, cinq générations de médecins dont notamment le docteur J.G. Goyrand, chirurgien illustre, qui a donné son nom à une rue d’Aix et qui fut membre de l’Académie Nationale de Médecine, comme l’a été plus d’un siècle plus tard, le propre frère de ma maman, le Professeur Jacques Charpin.

Mon grand-père paternel, le docteur Schléma Medvedowsky est né en Russie. Il quitte ce pays en 1911 pour immigrer en France. Engagé volontaire dans la légion étrangère lors de la première guerre mondiale, il termine ensuite ses études de médecine à Paris et vient s’installer pour exercer la médecine générale à la Tour d’Aigues (Vaucluse). Mobilisé en 1939 comme Médecin Lieutenant, il s’engage très tôt après 1940 dans la résistance. Il est mort pour la France le 17 juin 1944, fusillé par la milice de Vichy et reçoit à titre posthume la croix de guerre avec palmes et la médaille militaire de la résistance.

Ma grand-mère paternelle est fille d’un pharmacien major des troupes de marine, mort en service à Madagascar.

 

Je suis père de deux enfants, Sarah et Samuel, qui ont 20 et 17 ans.

Je suis marié à Michèle, née en Algérie, docteur en droit, diplômée de Sciences Politiques, actuellement Conseillère du Délégué à l’Aménagement du Territoire.

Michèle a  également deux enfants Hadrien, 24 ans, et Léa, 20 ans.

Toute la famille se retrouve régulièrement pour un déjeuner ou un dîner, toujours  très animé par les quatre adolescents.

Hadrien vient de terminer ses études d’urbanisme, Sarah est en quatrième année d’une école de graphisme et d’architecture d’intérieure, Léa est en première année d’une école de commerce et Sam passe son bac cette année.

Dans la famille, il y a également deux chiens, Passie et Rudy, et deux chats, Tara et Grizly.

 

Mon enfance

 

Mon enfance à Aix ressemble à celle de nombreux petits aixois : escapades à Sainte Victoire, promenades dans la campagne aixoise, étés à Saint-Mandrier où mes parents ont eu une maison, les loisirs entre amis, les  voyages en famille.

Elle est marquée cependant par deux passions : le chant et l’athlétisme.

J’ai fait partie de 1969 à 1972 de la chorale des petits chanteurs d’Aix en Provence sous la direction de Gérard Mouton.

J’ai pratiqué l’athlétisme pendant plusieurs années à un haut niveau en cross country, 800 et 1500m. Ce qui m’a valu d’être champion des Bouches du Rhône du 800m en catégorie junior.

 

Mes études

 

J’ai poursuivi mes études primaires et secondaires à Aix au collège du Sacré Cœur puis au Lycée Mignet.

Après mon bac, je suis entré à la faculté de droit et d’économie d’Aix en Provence. Après avoir passé avec succès mes examens de première année, j’ai réussi la même année le concours d’entrée de « Sciences Po » à Paris. J’en suis sorti en 1981 et j’ai réussi l’année suivante le concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration. Après une année de service militaire effectué dans le corps technique et administratif du service de santé des armées (je suis actuellement capitaine de réserve), j’ai commencé ma scolarité à l’ENA.

J’en suis sorti en 1986 (promotion Denis Diderot) et j’ai intégré le Conseil d’Etat comme magistrat.

 

Mon parcours professionnel et politique

 

J’ai adhéré au Parti Socialiste en 1978 à l’âge de 19 ans. 

Mes études m’ont amené à quitter Aix et à vivre mes dernières années d’étudiant à Paris. En 1986, à ma sortie de l’ENA, mon choix d’intégrer le Conseil d’Etat est lié à mon engagement politique car je sais que ce grand corps de l’Etat peut me permettre de concilier mon nouveau métier de magistrat et ma passion pour la chose publique.

C’est ce que je réalise dès 1988 en m’engageant dans mon premier combat politique, dans ma ville, à Aix : les élections municipales de 1989. J’y serais élu pendant 12 ans : adjoint à l’urbanisme, président de la SEMEVA devenue depuis SEMEPA, président de l’OPHLM devenu Pays d’Aix habitat pendant prés de 10 ans.

En 1990, Laurent Fabius, alors Président de l’Assemblée Nationale, me demande de le rejoindre à son cabinet. Pendant trois ans, je m’occupe des liens avec le groupe socialiste de l’Assemblée Nationale.

En 1992, je suis élu conseiller régional. Puis en 1998, je succède à celui qui est à l’origine de mon engagement politique, Louis Philibert, dans le canton de Peyrolles. J’y ai été réélu en 2004.

Professeur associé des Universités durant trois ans à la faculté de droit d’Aix en Provence, j’ai été nommé conseiller d’Etat en juillet 2001.

 

J’ai décidé alors de me mettre en disponibilité de l’administration et de travailler dans le secteur privé. J’ai intégré un cabinet international de conseil en stratégie installé à Paris dont je suis devenu Président de la filiale française en octobre 2005.

 

Durant toute cette période, mon engagement politique ne s’est jamais démenti au sein du Parti socialiste, notamment à Aix où j’ai continué de siéger au Conseil Général et dans l’opposition au Conseil Municipal. J’ai participé à tous les combats. J’ai contribué aux côtés d’Arnaud Montebourg et de Vincent Peillon à la création du Nouveau Parti Socialiste au congrès de Dijon de 2003. Je suis membre du Conseil National du Parti Socialiste et je siège à la Commission Nationale des Conflits.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour<br /> <br /> Je vous adresse ce clin d'œil.<br /> Mon grand père paternel est né Medwedowicz Max à " Czigirin"- Galicie- vers le 26 décembre1892, il a émigré avec les papiers d'un frère -Samuel- (ou l'inverse , ce détail n'est pas éclairci) vers la France et s'est établi à Strasbourg (le nom a été francisé par la suite). <br /> Nous sommes souvent dans le Vaucluse et c'est là que j'ai vu l'avis concernant Schlema votre grand père, qui a tout de suite attiré mon attention. Il y a aussi mention d'un "Schemdla" dans son acte de mariage (à Strasbourg), ce prénom devait être courant et transmis peut être aux aînés. Mais les orthographes et transcriptions ont toujours été approximatives . Je n'ai jamais pu avoir d'informations formelles sur cette branche paternelle, mon grand père étant décédé alors que j'étais trop jeune pour lui poser des questions et les traumatismes de la guerre creusé les silences . <br /> Bien cordialement
Répondre
E
Vous étiez au Collège du Sacré Cœur d'Aix, peut-être la même année que moi, 72-73. Vous souvenez-vous d'un professeur nommé Mouton (je ne me souviens plus du prénom).Bien cordialement,Emmanuel Bing
Répondre
M
Je viens par la présente vous demander d\\\'user de votre influence, pour l\\\'obtension d\\\'un logement, en construction, avec l\\\'aide du Conseil Général à St Paul Lez Durance, auprès du Maire et de la Société chargée des attributions. Tous nos enfants et conjoints, petits enfants et conjoints, arrières petits enfants, sont tous citoyens de cette localité. Vu notre age avancé(74 & 77 ans) ma femme a subi 5 opérations en 2 ans, c\\\'est donc pour une question de sécurité et d\\\'être plus près d\\\'eux. Nous vous demandons un simple appui, afin d\\\'être entendu et être informé sur le déroulemnt de notre demande. Veuillez accepter, Monsieur le Conseiller énéral du Canton de Peyrolles, avec nos remerciements anticipés l\\\'expression de notre parfaite considération .<br /> Mr & Mdame MICHEL JEAN
Répondre

Bonjour, rendez-vous sur mon nouveau site: www.alexandre-medvedowsky.com

Recherche